Espace Membre Rejoindre l’ADIAF Logo ADIAF Logo ADIAF

L'artiste

Olivier BLANCKART

Olivier BLANCKART

Né à Bruxelles en 1959
Vit et travaille à Paris
Représenté en Belgique Aeroplatics et en Suisse par Bartschi

Nommé au prix Marcel Duchamp en 2005
Rencontre avec l'artiste dans son atelier - 2005

Olivier Blanckart est un artiste atypique dont l’œuvre affranchie de toute bienséance joue avec les règles du bon et du mauvais goût. Il questionne la qualification du geste entre professionnalisme et amateurisme, jusqu’à régulièrement susciter la condamnation et l’exclusion. Autodidacte, il s’est construit une figure singulière de pamphlétaire spécialisé dans le détournement et la mascarade. À travers les langages de la photographie et de la sculpture, il interroge les rapports entre réalité et représentation pour générer une critique de l’artiste en héros moderne, dans une société où triomphent le conformisme et le politiquement correct.
Ses premiers travaux, qu’il appelle des « quasi-objets », sont déjà des sculptures hasardeuses, au statut ambivalent entre œuvre et objet banal, faites de matériaux pauvres et résiduels. Durant les années 1990, il se fait plus largement connaître par des autoportraits photographiques, dans lesquels il parodie penseurs, artistes et autres personnages renommés de la seconde moitié du XXe siècle. Exagérant la pose avec un humour non dissimulé, chacune de ces photographies est en fait le pastiche d’une photographie ou d’une représentation réputée du personnage en question, regardée comme un avatar de la culture populaire. Ainsi, l’iconographie de Joseph Beuys, Guy Debord, Yves Klein ou Adolf Hitler, mais aussi celle de stars comme Chuck Norris ou Fabien Barthez, se retrouve assimilée à une suite d’icônes de la presse people. Depuis la fin des années 1990, avec les remixes, Olivier Blanckart réinterprète par le volume des images d’actualité. Ces sculptures grossièrement réalisées en scotch et en matériaux d’emballage, à l’échelle 1, traitent avec la même inconvenance et dans une même approche bricolée de sujets graves autant que de références au monde de l’art. Olivier Blanckart nomme « objets anarchistes » ces œuvres dotées d’une réelle efficacité visuelle, reposant sur l’association entre le détournement palpable des images ayant servi de modèle et leur matériau dérisoire.
Olivier Grasser


Expositions (sélection)

2006
Lignes brisées / Broken Lines, Printemps de septembre, Toulouse.

2004
Algérie, les femmes déviolées, Galerie Guy Bärtschi, Genève.
Who Is Affraid of the Invisible Man ? Centre photographique de Genève.
Le Grand Afflictif, MAMCO, Genève.

2002
Stairway to H, Galerie commune, Tourcoing.
Quasi-objets, Musée de l’Objet, Blois.
French Collection, MAMCO, Genève.

Artiste Olivier BLANCKART