Espace Membre Rejoindre l’ADIAF Logo ADIAF Logo ADIAF

L'artiste

Claude CLOSKY

Claude CLOSKY

Né en 1963 à Paris. Vit et travaille à Paris.
Études à l’École nationale supérieure des arts décoratifs (Paris)
Représenté par la Galerie Laurent Godin, Paris.

Nommé au prix Marcel Duchamp en 2005 et 2000

Circulant librement dans un territoire immatériel jalonné des signes visuels que produisent nos sociétés occidentales, Claude Closky nous donne à voir un paysage familier.
À partir du constat que tout est marchandise, ses œuvres empruntent un détour conceptuel pour nous ramener à l’expression littérale de l’objet qu’elles désignent, articulation singulière de la méthode réflexive de l’art conceptuel et de la déconstruction des mécanismes de séduction en œuvre dans le pop art.
Jouant de l’inflation d’images pour s’insinuer dans les failles les plus inattendues des circuits de diffusion : à travers l’internet, la télévision, sur les panneaux d’affichage urbain, dans les vitrines d’éditeurs, les boutiques commerciales ou dans le réseau institutionnel de l’art, Claude Closky révèle l’objet informatif comme un résidu du consumérisme qui, écarté de sa destination par la répétition, le décryptage systématique, ou l’exposition, se pose comme tel, n’exprimant rien d’autre que les mécanismes qui le produisent. Ainsi, la transcription systématique du texte d’un paquet de corn flakes, la restitution, en papier peint, des colonnes de cotations boursières du Nasdaq, ou l’accumulation de téléviseurs produisant les images dégradées et modifiées de programmes télévisés de milliers de chaînes, procèdent de cette même intention : rapporter l’information à son expression littérale, en révéler la mécanique aliénante.
C’est un procédé similaire que l’on trouve en œuvre dans Black Gold Silver : le texte en surimpression qui se substitue à celui de la marque sur des cartes bancaires ne désigne rien d’autre que ce qu’elles sont, mais révèle au passage l’inanité des signes distinctifs qu’elles prétendent apporter. Quant à la juxtaposition systématique de 32 vues photographiques presque identiques de la même main (32 mains), dont le dessin sur l’ongle se déplace de doigt en doigt pour créer une combinaison, elle exploite, jusqu’à ne rien signifier, un codage devenu absurde.

F. K.
Extrait du catalogue prix Marcel Duchamp

Artiste Claude CLOSKY