Kader Attia, lauréat 2016 du Prix Marcel Duchamp

Le jury du Prix Marcel Duchamp 2016 s’est réuni mardi 18 octobre 2016 à l’issue de la présentation des propositions des quatre artistes nommés–Kader Attia, Yto Barrada, Ulla von Brandenburg et Barthélémy Toguo – par les quatre rapporteurs désignés par les artistes:
Omar Berrada, Dr. Clémentine Deliss, Jean de Loisy, Roger Malbert.

Le Prix Marcel Duchamp 2016 a été attribué à Kader Attia.

L’ambition de son propos comme la diversité de son approche et de ses pratiques, l’extrême pertinence de son œuvre ont convaincu les membres du jury. Conjuguant une réflexion constante sur l’opposition entre conscience individuelle et collective à partir de la métaphore de la perte qu’incarne dans sa pratique actuelle la notion de «membre fantôme», Kader Attia nous conduit à une réflexion personnelle sur la situation d’un monde plus divisé que jamais. À travers un labyrinthe associant les formes les plus diverses de la représentation, tentant de suturer les fragments d’un monde atrophié, Kader Attia propose un portrait de l’artiste en rebouteur.

déclare Bernard Blistène, Président du jury.

Je me réjouis de la nouvelle dynamique que l’ADIAF et le Centre Pompidou ont donné au Prix Marcel Duchamp cette année. Je félicite chaleureusement Kader Attia pour cette distinction. Je suis très sensible à son travail. J’ai à l’esprit en particulier l’une de ses œuvres, Ghost, conservée dans les collections du Centre Pompidou et exposée actuellement au Centre Pompidou Malaga. Avec cette prescience qui signe souvent les œuvres majeures, Kader Attia y avait fixé en 2007 une vision qui devait cruellement s’incarner dans notre histoire collective ces dernières années:
celle du vaste phénomène migratoire qui frappe aujourd’hui notre monde méditerranéen. L’art a parfois ce talent de prémonition, cette capacité à saisir les vibrations d’un monde en mutation. Le travail de Kader Attia a ce pouvoir fascinant. J’exprime aussi ma grande admiration pour les trois autres artistes nommés, également présentés au Centre Pompidou, dont les œuvres montrent la diversité, la profondeur, la puissance de la scène artistique en France.

Souligne Serge Lasvignes, Président du Centre Pompidou.

Je veux saluer un artiste exceptionnel de par sa générosité naturelle et sa hauteur de vision. Merci au Centre Pompidou pour cette première exposition des quatre artistes nommés pour le Prix Marcel Duchamp qui témoigne de la vigueur de notre scène francaise.

Rappelle Gilles Fuchs, Président de l’ADIAF.

Plus d’informations :
ADIAF-Kader Attia, lauréat 2016 du prix Marcel Duchamp

Leave a Comment